«Pas besoin d’examen de la vue, mon enfant voit de minuscules avions au loin! »


J’entends cette phrase à tout bout de champ et j’en comprends très bien le sens. J’ai une fille de 13 mois et elle est excellente pour pointer tout ce qui se passe dans le ciel. Elle est aussi capable de ramasser les plus petits grains de sable sur le plancher de la maison.

Elle semble bien voir, mais je lui ai déjà fait son premier examen de la vue. Avant l’examen, je n’avais aucun moyen pour savoir si ses deux yeux fonctionnaient à plein régime.

Voici une histoire qui pourrait bien être la vôtre :

Il y a quelques années, mon neveu de 3 ans n’avait jamais eu d’examen de la vue. Ses parents étaient convaincus que sa vision était excellente étant donné qu’il voyait tout et ne fonçait dans rien sur son passage. Un jour, ma sœur, également optométriste, l’a rencontré pour lui faire un examen de la vue. Surprise! Un œil voyait parfaitement bien, mais l’autre avait peine à voir; ainsi, son œil avait besoin une lentille de + 9.00! (Pour vous donner un ordre de grandeur les loupes communes que l’on voit sont de +12,00!).  On appelle une telle condition l’hypermétropie.

Ce que cela signifie? C’est que depuis la naissance, le bon œil faisait tout le travail tandis que l’autre à n’avait jamais reçu une image claire. Ainsi, si l’œil ne reçoit pas une bonne image, le cerveau ne peut pas la développer à son plein potentiel. Souvent, les gens vont alors parler d’un œil « paresseux ». Le terme approprié est un œil « amblyope ».

Le petit neveu reçoit ses lunettes, mais ce n’est pas fini. Le « bon » œil voit à 100%, mais l’œil paresseux commence son développement comme s’il venait de naître. Il a 3 ans de retard comparé au bon œil!

C’est un concept plutôt difficile à comprendre, mais pour vous aider à saisir, imaginez que l’information du bon œil passe dans une autoroute à 10 voies express comme celle de Toronto. Pour l’autre œil, c’est un chemin à 2 voies avec de la construction comme c’est le cas à l’échangeur Turcot! Ainsi, bien que l’information veuille passer, la structure n’est pas en place pour la laisser passer.

Il faut alors utiliser les lunettes à temps plein et utiliser une occlusion (patch) à chaque jour pendant plusieurs mois pour rétablir l’équilibre entre les deux yeux. Ce genre de traitement est efficace jusqu’à l’âge de 7-8 ans. Après quoi, le cerveau perd sa plasticité et l’œil reste amblyope à vie!

Voici une représentation de la vision du bon oeil (gauche) et de l’oeil amblyope (droite).  Une fois les deux images additionnées par le cervau, l’enfant ne perçoit qu’une image normale comme celle de gauche!

C’est la rentrée!

Nous célébrerons le retour à l’école la semaine du 21 août chez OPSIS OPTOMÉTRIE. La journée du 25 août sera réservée exclusivement pour des examens pour enfants. Quartoze plages horaires sont disponible et réservées uniquement pour les enfants! Prenez rendez-vous tout de suite directement en ligne pour réserver votre place!

Afin d’encourager les parents à prendre rendez-vous pour leurs enfants, nous allons faire tirer 2 cartes cadeaux de Renaud Bray d’une valeur de 50$ chacune.

Pour la semaine du 21 août : Lunettes complètes avec traitement anti-reflets et résistance aux égratignures, en rabais soit 179$ au lieu de 249$! De plus, 2 paires complètes pour 349$.

Prenez-rendez vous en ligne maintenant.

Louis-Philippe Bougie-Bastien,
Optométriste