Le premier examen de la vue pour votre bébé, à quel âge?


Beaucoup de nouveaux parents nous posent cette question, ou encore, pensent à tort que la première visite chez l’optométriste doit se faire lorsque l’enfant débute l’école primaire.

Voici donc quelques conseils qui vous aideront à y voir plus clair!

L’ordre des optométristes recommande fortement de faire une première visite aussitôt que l’âge de 6 mois, afin d’examiner la vision de votre enfant même s’il ne manifeste aucun problème particulier. En pratique, le meilleur âge pour le premier examen selon mon expérience est entre 10 et 14 mois.

Pourquoi? Bien entendu, votre bébé ne pourra lire la charte des lettres ou symboles au mur, il s’agit plutôt là d’une première étape de dépistage de problèmes visuels. Votre optométriste chez Opsis Optométrie a les compétences pour faire cette évaluation en bas âge et utilise les meilleurs outils disponibles pour évaluer la santé visuelle de votre enfant.

La société canadienne de pédiatrie fait mention de l’importance du dépistage des troubles de la vue en se basant sur la constatation suivante « de 5 % à 10 % des enfants d’âge préscolaire auront des problèmes qui, s’ils demeurent non traités, peuvent nuire au développement convenable de leur acuité visuelle ». Il faut garder en tête que les problèmes de vision ont une influence directe sur le développement de l’enfant, mais aussi sur son adaptation et sa réussite scolaire. Bref, vaux mieux dépister plus tôt que plus tard.

Suite au premier dépistage, l’ordre des optométristes recommande une visite vers l’âge de 3 ans si aucun problème particulier n’est observé chez l’enfant, ensuite avant l’entrée à l’école, et finalement chaque année de l’âge de 6 ans à 23 ans.

Le coût de l’examen de la vue de base par un optométriste est couvert par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ)jusqu’à l’âge de 18 ans.

Aucune raison de ne pas venir nous voir avec votre bébé!

Le saviez-vous?
  • C’est à partir de 6 mois que le processus de coordination des yeux et du développement de la vision en 3D débute. Il s’agit ainsi d’une période charnière du développement de la vision, c’est à compter de ce moment que nous pouvons agir.
  • À l’entrée scolaire, 1 enfant sur 4 présente des problèmes de vision non traités.
  • 80% de l’apprentissage de l’enfant passera par des informations acquises par la vue.
  • 61% des parents canadiens croient, à tort, pouvoir déceler les problèmes visuels de leur enfant.

Prenez rendez-vous en ligne pour votre enfant (et vous), à la plage horaire qui vous satisfait!

Une autre histoire bien vraie

Le but d’un examen de la vue tôt lors de la vie de votre enfant est d’éviter une histoire comme celle qui s’est présentée à moi hier.

Hier, la petite Brianna (nom fictif) a fait sont premier examen à l’âge de 8 ans. À la surprise de tout le monde, elle avait beaucoup d’astigmatisme. La première réaction des parents de Brianna était le déni : « C’est impossible! Elle ne s’est jamais plaint ». Le problème ici c’est que Brianna n’a jamais bien vu. Elle ne sait pas qu’elle ne voit pas bien, donc elle ne s’est jamais plaint.

Le véritable problème dans cette histoire c’est que bien qu’elle ne verra jamais 20/20. Même si j’ai prescrit les meilleures lunettes pour optimiser sa vision, n’ayant pas reçu d’image claire depuis sa naissance, son système visuel ne s’est développé qu’à environ 70%. À l’âge de huit ans, il est maintenant trop tard pour développer le cortex visuel.

Cette histoire fait contraste à l’histoire du blog de la semaine passée . Ayant reçu les lunettes adéquates au moment opportun (3 ans), mon neveu a pu développer une vision normale et peut maintenant compter sur deux yeux qui fonctionnent à plein régime.

C’est toujours difficile d’annoncer aux parents que leur enfant ne verra jamais comme les autres. Mais c’est encore plus difficile pour eux d’accepter que c’est partiellement de leur faute, car ils ont omis de faire un examen de la vue en bas âge.

Bref, nous vous suggérons un examen à 1 an, 3 ans, 5 ans et ensuite à chaque année en âge scolaire.

Bonne rentrée!

Prenez rendez-vous par ici.